When I was a child…

….I was a Jedi ! When I was a child I Was a Jedi ! Voilà, l’enfant que j’étais.

Allez après vous avoir mis cette chanson en tête, pour celles et ceux qui la connaissent, j’ai décidé de répondre à l’appel de Picou Bulle à propos de son TAG sur l’enfant que nous étions au travers de 7 questions que vous retrouverez ici.

Je vais donc essayer de vous retracer quelle petite fille merveilleuse j’étais…

4

Le jour de mon baptême (je crois)

Et puis pour vous simplifier la vie, je ne vais pas le faire en anglais, d’une part parce que mon anglais est devenu plus que moyen et puis parce que ça serait plus facile à comprendre je pense.

Vous êtes prêts ?! Marty Mac Fly au volant de la Delorean et zou retour vers le futur (mon dieu qu’il était bien ce film !), plus précisément durant la décennie des années 80 (pour la précision je suis née en 1985 ;-)).

Quelques années en arrière, enfant du milieu d’une fraterie de 3, 6 ans d’écart entre chaque enfant, j’étais l’enfant introvertie de la famille, incapable de téléphoner à une amie pour aller jouer chez elle, ayant du mal à aller chercher une simple baguette de pain, je pense que vous l’aurez compris je manquais cruellement de confiance en moi (ce qui est encore le cas mais quand même un peu moins), malgré ma timidité j’avais des amis et je m’entendais super bien avec mes cousines, j’adorais aller jouer chez elle pendant les vacances. J’avais aussi un sacré caractère, faisant facilement des crises de nerfs, je montais très vite en colère ( je vous rassure ça n’est plus le cas…ou pas), je ne supportais pas l’injustice et je me sentais souvent « mise à part » dans la famille alors qu’avec le recul je sais que ça n’était pas le cas. Je pense aussi que mes traits de personnalité se sont aussi définis par l’effet « enfant du milieu » et ce besoin permanent de me sentir aimée (je n’ai pas manqué du tout d’amour, rassurez-vous) mais aussi bête que cela puisse paraître, je n’ai pas trop aimé être au milieu car je ne trouvais pas réellement ma place, trop jeune pour jouer avec ma sœur, trop âgée pour jouer avec mon frère, pas assez débrouillarde, un peu craintive, très studieuse et avec un mauvais caractère…mais je sais aussi que tout cela a forgé l’adulte que je suis devenue.

3

Le pull made by Maman presque assorti au drap !  Sinon je trouve que ma choupette me ressemble 🙂

Si ma maman devait vous raconter mon jouet préféré, je pense qu’elle vous raconterait l’histoire de la boîte à secrets que le père noël m’avait apporté et pour laquelle j’avais visiblement était émerveillée sauf que moi je ne m’en souviens plus…Mais pour moi, mon jouet préféré, celui dont je me souviens, c’était mon petit lave-linge rose et blanc (qui lavait vraiment) que j’avais reçu à mon anniversaire et aussi ma poupée Corolle qui sentait si bon…s’il n’y avait que moi je crois que je jouerais encore avec ! J’ai aussi beaucoup joué aux Barbies (Barbie Hollywood avec sa chevelure de rêve), à la marchande et la poupée, une vraie fille quoi…

Pas trop fan de viande, c’était la croix et la bannière pour m’en faire manger, bizarrement le chien était toujours à mes pieds à table car je savais bien discrètement lui refiler mes bouts de viande sous la table que je mettais dans ma serviette de table qui tombait malencontreusement au cours du repas…oups ! Par contre, je me régalais avec la purée maison de ma maman et le bouillon de pot-au-feu de mes grands-parents maternels, je n’ai jamais réussi à reproduire le goût d’ailleurs, qu’est ce qu’il était bon !

2

Une petite fille modèle je vous dis 😉

Comme je vous l’ai dit, j’avais un sacré caractère, je ne me laissais pas faire malgré ma timidité, ça n’a pas dû être une partie de plaisir de m’éduquer mais je n’ai pas l’impression d’avoir fait de grosses bêtises…je me souviens d’une fois où je me suis fait gronder par mon grand-père maternel et ça n’arrivait jamais parce que je lui avais dit que c’était « un porc », rien qu’en l’écrivant j’en suis mal-à-l’aise !

Si vous me lisez régulièrement, je pense que mon rêve d’enfant vous le connaissez déjà, j’aurais voulu être danseuse étoile…Pourquoi ? Parce que j’ai toujours pratiqué la danse depuis mes 4 ans,  je n’ai d’ailleurs jamais réussi à accrocher à un autre sport mais je n’ai jamais fait de danse classique,  un peu compliqué de réaliser mon rêve d’enfant, non ?! 😉

J’ai su lire assez tôt, à 4 ans. Bizarrement je me souviens de ce jour comme si c’était hier, car mon papa m’a emmenée, dans une papeterie, choisir un Petit Larousse illustré pour enfants (il avait une couverture orange), qu’est ce j’étais fière ! Bref depuis cette époque, la lecture et moi sommes très très copines. J’ai lu beaucoup de livres différents mais mon livre préféré, c’était celui que ma Mamie m’avait offert, Les Malheurs de Sophie, je l’ai lu et relu, suivi bien évidemment des Petites filles modèles. J’aimais beaucoup aussi lorsque nous allions, avec mon frère, à la bibliothèque le mercredi après-midi pendant que ma maman faisait les courses (pfff la corvée) et que nous choisissions un livre pour la semaine.

1

Et aussi très pensive !

Aujourd’hui, je pense que mon « moi-petite » verrait mon « moi-grande » d’un œil assez positif et relativement fier, une adulte accomplie, avec ses hauts et ses bats bien évidemment, mais ravie de voir qu’elle a une jolie famille, qu’elle essaie de transmettre son éducation et ses passions à ses enfants, que ses enfants ont aussi hérité de certains traits de son merveilleux caractère mais qu’au final elle et son mari s’en sortent plutôt bien, tout comme ses parents l’ont fait, et sont heureux.

Voilà, vous en savez un peu plus sur moi (et pour info le tirage au sort du concours de la semaine dernière a été effectué et se trouve à la fin de l’article précédent).

10 réflexions sur “When I was a child…

  1. Picou dit :

    J’adore! Ravie d’en découvrir autant sur toi, je te remercie infiniment d’avoir joué le jeu! J’espère que te replonger dans ces souvenirs t’a autant plus qu’à moi! J’ai l’impression que tu as réussi en grandissant à dépasser déjà pas mal de timidité et de sentiment d’infériorité, c’est vraiment super! Et ce pull à grands carreaux…magnifique!!!

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      Oui tu as bien compris un sentiment d’infériorité, c’est moins présent mais il existe toujours un peu. J’ai beaucoup aimé répondre à tes questions, on se replonge facilement dans les souvenirs. T’as plus qu’à trouver d’autres TAG maintenant 😉 et le pull à carreaux fait mains par ma maman, j’en avais des dizaines !

      J’aime

  2. lesdelicesdeframboise dit :

    Je l’ai lu et j’étais persuadée de l’avoir commenté mais non en fait ! Je suis un peu à la ramasse 😀
    Finalement comme d’habitude on se ressemble sur certains points! Le petite fille d’autrefois trouverait que tu es devenue une femme merveilleuse, une belle personne qui peut être fière de ce qu’elle est et de sa famille !
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s