Pourquoi j’ai fait différemment…

….lorsque choupette a annoncé son arrivée ?

Me revoici après une petite pause pour repartir d’un bon pied 😉

attente-1.jpg

http://crayondhumeur.blogspot.fr/

Je suppose que vous l’aurez compris, je vais vous parler d’accouchement mais je ne vais pas faire ici les récits de mes deux accouchements puisque je doute que cela vous intéresse et puis à mon sens cela reste personnel.

J’ai plutôt décidé d’expliquer pourquoi j’ai décidé de faire différemment lorsque choupette a annoncé les premiers signes de sa venue.

Alors bien entendu,  je sais très bien que les accouchements ne sont jamais identiques, et qu’un deuxième accouchement est souvent plus rapide qu’un premier mais pour choupette je m’étais jurée qu’on ne m’y reprendrait plus ! Oh non jamais, je me suis fait avoir une fois alors là pas deux…et bien sûr même si je m’étais dit cela je savais pertinemment qu’il n’était pas certain que j’arrive à mes objectifs mais au final je suis assez satisfaite de moi, pour une fois !

Pourquoi je dis ça ? Parce que pour lapin, en jeunes nouveaux parents que nous étions et se lançant dans quelque chose de totalement inconnu, nous ne savions pas trop quand serait le top départ, quand ça sera THE MOMENT d’y aller, on ne voulait pas être pris au dépourvu.

Dès que les premiers signes sont arrivés nous nous sommes rendus à la maternité mais quelle erreur !!! En même temps, je ne pouvais pas m’imaginer que cela allait être aussi long je pensais naïvement que j’allais accoucher rapidement comme ma grande sœur…et bien je me suis fourrée le doigt dans l’œil car ça a été bien plus long puisque malgré les signes, mon pu**** de col n’était pas décidé à s’ouvrir. La sage-femme nous avait même renvoyé à la maison pour faire accélérer le travail et nous a même conseillé « la méthode à l’italienne ». Attention super méthode de la mort qui tue, à tester impérativement (ou pas). Je vous laisse chercher à quoi cela correspond pour celles qui ne connaissent pas, je suis certaine que vous comprendrez pourquoi elle nous tentait moyennement et pourquoi nous n’étions pas trop motivés à l’idée de la tester.

Donc, après une journée passée à la maison avec comme seul moyen de faire avancer le travail cette fameuse méthode ritale (non testée) et la marche (j’ai marché même pas 300m dans les rues du village), retour le soir à « l’hôpital des bébés », comme mon lapin l’appelle si joliment, et là la nuit et la journée qui s’en suivirent furent d’une loooooooooooooooongggggggggeuuuuuuur….

Voici donc un petit florilège de ce que j’ai le moins apprécié pour l’arrivée de lapin, il est évident que je ne vous parlerais pas ici de contractions et d’épisiotomie mais plutôt de détails futiles, inutiles mais au final derestables que j’ai rencontré à la maternité 😉

  • le ballon de grossesse rose => parce que passer une nuit entière à se tortiller dessus comme un ver pour faire accélérer les choses et bien au bout d’un moment, on a juste envie de le crever ce ballon rose !
  • la télé (même si c’était sympa d’en avoir une) => parce que passer un nuit entière devant des programmes pourris c’est pas très fun et je peux vous dire qu’à ces heures là il n’y a franchement pas grand chose d’intéressant ! J’avais bien prévu un bouquin mais comment vous expliquez que bizarrement j’avais quelques difficultés à me concerter. Franchement je ne comprends vraiment pas pourquoi…
  • mon grand barbu => parce que ton homme qui est en train de ronfler tranquillement dans le lit qui t’est normalement destiné pendant que toi tu douilles un petit peu beaucoup et bien c’est carrément agaçant, horripilant, exaspérant ! Non non je ne l’ai pas tapé mais parfois l’idée m’a traversé l’esprit quelques fois…
  • l’essai de douche pour se relaxer alors qu’en réalité t’es totalement en stress parce que tu ne sais pas comment ça va se passer, que tu te poses un million de questions, que tu as un peu mal sous la douche et que grand barbu dort toujours ;-))
  • le fait de ne pas pouvoir boire  pendant l’épreuve alors que tu as trop soif et que tu serais prête à sucer des cailloux histoire de retirer cette sensation de sécheresse dans la bouche !

C’est pourquoi, pour la naissance de choupette, j’ai décidé que je ferais autrement, dans la mesure du possible, cela va de soi !

Donc, quand je me suis dit que c’était le moment, j’ai essayé de faire un maximum de choses à la maison, histoire de ne pas attendre le « c’est pour aujourd’hui mais votre col n’est pas assez ouvert, il va falloir patienter et essayer de faire accélérer les choses ».

Cette fois-ci, j’ai attendu à la maison et tenté de faire avancer les choses tranquillement à ma manière. Parce que oui, on est quand même bien plus détendu chez soi.

Je n’ai alarmé personne et ait pris mon mal en patience autant que possible, j’ai même fait une lessive, fait sécher du linge. Bref j’étais beaucoup plus zen, non vous ne rêvez c’est bien moi, la maman stressée qui écrit ces mots, sans doute parce que je savais à quoi m’attendre.

 J’ai pris le temps de prendre une douche relaxante cette fois-ci pendant que grand barbu dormait mais bon c’était la nuit hein. J’ai essayé de boire un maximum (tant pis si j’ai envie de pipi après), pour ne pas avoir la bouche trop sèche.

Quand j’ai senti que je ne tenais plus, j’ai envoyé un message à ma maman pour qu’elle prenne le relais avec lapin, qui dormait paisiblement, elle était au taquet et est arrivée dans les 10 minutes. J’ai réveillé le grand barbu, qui était un peu moins au taquet mais a tout de même vite réagit et zou, en voiture Simone, partis pour la maternité et résultat des courses, col bien ouvert, on me garde, choupette est arrivée beaucoup plus rapidement que son grand frère !!!

Et pour un troisième, je ferais autrement ? Non je rigole, ça n’est pas dans les projets !

Et vous, les mamans qui ont déjà plusieurs enfants, avez-vous fait les choses un peu comme moi pour vos accouchements ?

Bonne semaine à toutes !

Publicités

9 réflexions sur “Pourquoi j’ai fait différemment…

  1. lesdelicesdeframboise dit :

    Je n’en ai qu’un donc je peux pas répondre à ta question mais je pense qu’en effet on ne réagit pas de la même façon quand c’est le deuxième car on est un peu mois dans l’inconnu.
    Pour Monsieur bébé j’ai perdu les eaux mais je ne me suis pas pressée, j’ai pris le temps de ma laver un peu, je n’étais pas forcément stressée.
    Par contre quand le vrai travail a commencé je rigolais moins ah ah , il a mis du temps à arriver mais après il été très douloureux mais rapide !
    bises

    Aimé par 1 personne

  2. Picou dit :

    Pour Chouquette, j’ai perdu les eaux à J-10, sans avoir ressenti de contractions avant. Résultat, préparation pépère, c’est monté en intensité avant et j’ai mis quelque chose comme 8 ou 10h en tout à accoucher, soit, assez rapide pour un 1er. Bref, pour le 2ème, qui en général va plus vite, je savais que pour une péridurale je devrais pas trainer. Pourtant, j’ai comme toi essayé d’en faire un max chez moi (de nuit). avant de partir…Finalement je suis bien arrivée à la mater dans les temps, mais ils étaient débordés et j’ai donc pu me mettre ma péridurale là où tu imagines. Youpiiiii. Dans les 2 cas, si j’avais attendu d’avoir des contractions toutes les 10, puis 5 min, j’y serais encore…parce que pour ma part à chaque fois c’est passé de rien du tout, à toutes les 2 mn, sans étapes intermédiaires! Enfin, pour un éventuel 3ème je sais comment je fonctionne maintenant!

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      Au moins tu auras eu la chance d’avoir des accouchements rapides, si je te dis pour combien de temps j’en ai eu pour lapin tu vas avoir peur 😀 mais c’est vrai que désormais on connaît notre corps et on sait comment ça fonctionne, pour le troisième ça ne sera que du bonheur ah ah !

      J'aime

  3. sarah Ymum dit :

    Tous les accouchements sont différents… Et ayant été déclenchée la première fois, j’espérais vraiment que tout se passerait plus naturellement, comme dans les films, comme ce que tu décris… Mais malheureusement j’ai encore eu le bonheur d’un prétravail horriblement douloureux et trèèèèès long (4 jours pour un 2ème, c’est quand même un bon record je crois !)… Avec encore un accouchement angoissant, un bébé bleu à la sortie, 8 médecins au taquet autour de nous…
    Alors oui, je referai différemment : je ne veux plus jamais accoucher !!! 😀 On va en rester à 2, j’ai eu trop peur de la perdre, je n’aurais pas la force de revivre encore un accouchement foireux (j’ai fait le deuil de la magnifique perte des eaux en plein supermarché 😉 ).
    Merci pour cet article en tous cas, qui montre néanmoins combien on est plus zen pour le 2ème, et pour ça pas de mystères ! Bises

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      4 jours pour un deuxième hum ça envoie du rêve ! Je comprends tes craintes de recommencer…je pense que je serais du même avis que toi…je suis heureuse que cet article te plaise ! Bonne soirée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s