Le choix du roi

Normalement, pour cet article, j’avais décidé de vous parler de mon cher lapin mais il a tellement été difficile durant le déplacement professionnel de mon grand barbu que j’en ai moyennement envie.

J’avais donc gardé un petit article sous le coude…savez-vous ce que veut dire l’expression le choix du roi ? Mon homme et moi-même ne l’avions jamais entendue jusqu’à la naissance de choupette, pour qui nous avions décidé de garder le sexe secret (je vous en parlais ici Attendre un bébé surprise (et quelle surprise !)). Quoi qu’il en soit,  nous l’avons vite compris ce que cela signifiait tant cette phrase nous a été prononcée.

Avant toute chose, je tiens tout de même à préciser que je n’en veux pas aux personnes qui nous ont dit, « super vous avez une fille, c’est le choix du roi, que demander de mieux » je donne uniquement mon ressenti (notre ressenti puisque grand barbu à la même) face à cela.

Tout d’abord, une petite définition s’impose afin d’assouvir votre culture ou pas. Donc voici la définition du choix du roi : Cette locution trouve son origine au Moyen Age. A cette époque, on évoquait alors le «souhait du roi», car un fils assurait au souverain de voir perdurer son nom. Avoir ensuite une fille lui permettait par ailleurs de se rapprocher avec une autre famille importante, grâce à un mariage, et donc de devenir plus puissant.

Vous l’aurez compris, nous avons eu un garçon et ensuite une fille, nous allions donc non seulement pouvoir assurer la transmission du patronyme si important (au yeux des hommes surtout) mais aussi devenir riches et puissants ! Youpi, nous allions dominer le monde avec notre nouvelle famille si bien composée.

C’est un peu comme si, aux yeux des autres, nous étions devenus la famille parfaite de part sa composition idéale mais ce que les gens ne savent pas c’est que nous, on s’en moquait royalement du sexe du bébé qui allait arriver (l’arrivée d’une fille nous faisait même un peu beaucoup flipper).

Je trouve que cette expression met énormément de pression sur les parents et personnellement je n’en vois pas l’intérêt…on se pose suffisamment de questions suite à l’arrivée du deuxième pour ne pas en rajouter (ma copine de blog Picou Bulle l’a d’ailleurs très bien expliqué dans son article Devenir maman 2.0).

Ceci dit, cette pression existe tout autant lorsqu’on a des enfant qui sont tous du même sexe.

Ma famille au sens large (j’entends par là mes parents et ma soeur), a beaucoup entendu d’expressions quelque peu agaçantes  à ce sujet car nous ne faisions que des garçons… »Quand est ce que vous allez faire la fille ? » « Encore un garçon, mais vous ne savez pas faire les filles ? » A la naissance de choupette, en dehors du choix du roi, nous avons également eu le droit « Tes parents doivent être contents, ils ont enfin une petite fille ».

Et puis est-ce-que ça veut dire aussi que maintenant que nous avons une fille et un garçon nous devons nous arrêter ? Ou bien que si on a deux garçons ou deux filles il faut réessayer pour avoir un enfant du sexe opposé ?

Pourquoi faut-il absolument des enfants de sexe différent ? Notre famille est-elle plus épanouie parce que nous avons un enfant de chaque sexe ? L’amour y est-il plus fort ? Oui, c’est l’aspect philosophique de l’article (yes mon Bac L et ses 9 heures de philo hebdomadaire me sert à quelque chose :-D).

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire que la réponse est bien évidemment non mais alors pourquoi cette expression ? Pourquoi pas juste un « Félicitations » simple, rapide et efficace. 

Je me souviens de SMS de copines qui s’étaient trouvées dans la même situation que nous quelques années ou mois auparavant et qui m’envoyaient un « le choix du roi » tinté d’ironie parce qu’elles aussi n’avaient pas arrêté d’entendre ces mots et qu’elles en avaient aussi été agacées. Je pense qu’elles se doutaient que pour nous ça allait être la même chose et elles compatissaient 😉 

Bref, si nous avions eu un garçon, nous l’aurions aimé tout autant et nous aurions été tout aussi heureux, franchement le sexe du bébé, je le répète, on s’en moquait, si nous avions décidé de garder le sexe surprise c’est aussi pour ça, d’autant plus que nous avons dû patienter un peu pour avoir un petit +.  Certains vont peut-être dire, c’est facile de dire ça maintenant qu’ils ont une fille mais non, pour certaines personnes, dont nous faisons partie, le sexe de l’enfant à naître importe peu, nous étions juste tellement heureux d’avoir un BEBE à chouchouter.

Donc voilà, j’ai poussé mon petit coup de gueule contre cette expression et ça fait du bien ! Non sérieusement, j’écris cet article pour vous faire part de mon ressenti et vous expliquer que parfois, selon les situations, selon les personnes, cette expression peut s’avérer être plutôt mal venue.

Et vous, des petites phrases agaçantes à la naissance de vos bambins ?

 

 

 

 

Publicités

17 réflexions sur “Le choix du roi

  1. Clémence dit :

    Je partage complètement ton avis! J’ai un fils de 2 ans et depuis quelques temps je n’entends que des phrases du genre « bientôt la petite soeur? » . Ben non. … d’une j’ai pas envie de faire un autre bébé maintenant (mon dieu ils auront donc plus de 3 ans d’écart) et de deux je serais tout aussi ravie d’avoir un autre garçon ! Et si c’était le cas je n’essaierai pas un 3eme pour avoir une fille, un enfant c’est un enfant qu’il soit blond ou brun, que ce soit un garçon ou une fille!

    Aimé par 1 personne

  2. Picou dit :

    Bon, déjà, juste merci pour cette gentille référence à mon article ;o)
    Ensuite, je ne peux qu’approuver, pas de choix du roi ici mais 2 filles, donc depuis, sans arrêt un « va falloir faire le troisième pour le garçon, hein »! Oui oui j’aime bien faire des gosses juste pour agrandir ma collection ;o)
    Tu as bien raison. Ce n’est pas méchant, mais quand c’est pour dire un truc du style, autant se taire!

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      De rien, la référence trouvait sa place 😉 c’est agaçant ces réflexions, je mets un point d’honneur à ne jamais les dire ! Pour lapin qui était le 4eme petit fils mes parents en ont entendu aussi et quand j’ai eu choupette on a eu l’impression qu’enfin j’avais accompli une chose de bien ! Bref CQFD ! Bises

      J'aime

  3. Virginie Neleditesapersonne dit :

    Ah ah je n’avais jamais vu les choses sous cet angle … de mon côté 2 garçons et comme tu imagines les phrases sont je crois encore plus debiles parfois (même si ce n’a rien de méchant…) : « il faudra faire le troisième pour avoir la fille! » / « pas trop déçu? » / « ah 2 garçons … » assez insupportable aussi 😉

    Aimé par 1 personne

  4. angeliquemarquisedescouches dit :

    C’est une des raisons pour lesquelles je regrette d’avoir dit à tout le monde le sexe de numerobis…. moi aussi cela m’agace, mr papa ne voulait que des filles moi je m’en contrefichait, on a une fille et dans 1 mois et demi on accueille notre petit garçon mais alors franchement j’en ai marre de l’entendre cette expression

    Aimé par 1 personne

  5. lesdelicesdeframboise dit :

    Déjà merci pour la petite histoire !!
    Je t’avoue que je n’ai jamais vraiment compris non plus cette expression, et les gens ne peuvent pas s’empêcher de te la dire.
    Et puis c’est pas comme si on pouvait choisir le sexe hein !!
    En tout j’aime toujours autant tes articles !
    Bises

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      Je viens de m’apercevoir que les réponses ne passaient avec mon téléphone…donc mon commentaire be s’est jamais affiché argh ! Je suis ravie d’avoir pu te faire connaître cette expression (inutile) et merci de me lire et d’être présente sur le blog ça fait plaisir ! Bises

      J'aime

  6. Smidge dit :

    Juste pour info, une fille peut transmettre son nom à ses enfants depuis un moment déjà (et même le transmettre à son mari aussi). C’est juste que c’est méconnu, mais c’est tout à fait faisable.

    J'aime

    • mumtwokids dit :

      Juste pour info c’est de l’humour quand je parle de transmission de patronyme…et je vous remercie de la précision mais travaillant dans le domaine juridique je connaissait cela depuis longtemps…il faut juste essayer d’y voir le second degré…et au passage ma fille a bien le patronyme de son père (sacrilège et en plus elle est baptisée) mais malheureusement nous ne sommes pas devenus riches et puissants pour autant…quel dommage !

      J'aime

      • Smidge dit :

        Certains n’y voient pas du tout du second degré !

        Quant au fait de ne pas vouloir savoir à l’avance le sexe de l’enfant, c’est une très bonne chose. Ca évite la tonne de cadeaux (et vêtements) très stéréotypés qu’on peut recevoir avant la naissance notamment.

        Et puis, franchement, quelle importance. C’est un être humain avant tout, fille ou garçon. Personnellement, j’ai 2 filles (on m’a demandé tellement de fois « et vous tentez pas le garçon ? » – non merci !), et ça n’a fait aucune différence par rapport à si ça avait été 1 de chaque, ou une fille et un garçon. Elles (ou ils) n’auraient pas été élevés différemment.

        J'aime

      • mumtwokids dit :

        Libre à vous de ne pas y voir de second degré…il faut savoir que mon blog est essentiellement composé de second degré…quoi qu’il en soit nous sommes au moins d’accord sur le fait de connaître le sexe de son enfant importe peu.

        J'aime

      • Smidge dit :

        ah ah non, je me suis mal exprimé, je voulais dire que certains accordent une grande importance à la transmission « mâle » du patronyme (et ne sont pas du tout enclins à plaisanter sur le sujet !)

        personnellement, ça me fait surtout une belle jambe :p

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s