Choupette, l’aventurière

bccae8688734907f800e402820811ae7

Avez-vous déjà eu, vous aussi, le sentiment dès le plus jeune âge de votre enfant que ce dernier serait un petit peu casse-cou ?

Je ne pense pas que nous soyons les seuls parents concernés. Quoi qu’il en soit, mon grand barbu et moi-même avons vraiment l’impression que notre choupette, du haut de ses 10 mois, deviendra une petite fille quelque peu intrépide…à l’heure actuelle cela nous oblige à la garder à l’œil en permanence afin d’éviter la bêtise !

En effet, cette chipie, comme je prends plaisir à l’appeler, est déjà très énergique, toujours en action et très peu dormeuse, je vous en avais déjà un peu parlé dans cet article Oh my god, choupette rampe !. Il faut dire que depuis ce temps, elle a forcément gagné en motricité et est désormais capable de se mettre dans des situations un peu cocasses.

A titre d’exemple, nous l’avons déjà retrouvée dans notre douche mais bien évidemment nous venions de nous doucher donc elle était remplie de mousse.

Elle voue également une addiction aux chaussures (les personnes qui me connaissent vous dirons que ce n’est pas un surprise) mais elle ne les chausse pas, elle ce qu’elle veut c’est les MAAAAAANNNNGEERRR  ! Gare à qui laisse traîner ses pompes !

Et puis il y eu aussi la fois où lapin a laissé traîné sa paire de ciseaux et je ne l’avais pas vu, je trouvais la maison bien silencieuse à ce moment là, et bien la demoiselle n’avait rien trouvé de mieux que de mettre la paire de ciseaux dans la bouche. Mon sang n’a fait qu’un tour et je vous assure que désormais ciseaux, feutres et autres crayons sont bien rangés et nous essayons de sensibiliser au mieux notre lapin afin qu’il range ses jouets (bon c’est pas simple tous les jours mais il faut avouer qu’il y a du mieux !)

Alors, non seulement elle est aventurière mais en plus elle est curieuse et déterminée (en même temps, je pense que l’un ne va pas sans l’autre). Ça ne l’embête pas de se faire mal pour réussir à attraper l’objet qu’elle convoite, en témoignent les quelques bleus qu’elle a sur le front à force d’appuyer sa tête sur la table basse pour y prendre les choses interdites qui y sont rangées.

Choupette ne pleure pas beaucoup lorsqu’elle se fait mal, on dirait que la chute ne lui fait pas peur (bon pas si c’est une grosse chute hein). D’ailleurs, lapin l’appelle la cascadeuse, autant vous dire que depuis qu’elle sait se mettre debout toute seule et bien ça n’est plus la même histoire. Grand barbu et moi  – et un peu lapin aussi – avons développé cette capacité cachée que tout parent qui s’ignore détient c’est à dire celle qui consiste à anticiper toutes les bêtises que notre puce s’apprête à faire ! On est devenu des pros en la matière.

Bref, je pense qu’elle va avoir un caractère bien trempé. Lorsqu’elle a décidé d’entreprendre quelque chose, mieux vaut ne pas se mettre en travers de son chemin ou bien lui dire « non » car dans ces moments là, elle nous regarde fixement et ses petits yeux nous mettent au défi en nous disant « Je sais très bien que tu dis non mais je vais le faire quand même » ou bien de faire mine de ne pas nous entendre lorsqu’on l’appelle par son prénom alors qu’elle a très bien compris qu’on s’adressait à elle.

Je l’imagine bien dans quelques temps, partir en courant quand elle aura fait une bêtise…je vous en reparlerai 😉

Dans toute cette histoire, ce que je trouve le plus intéressant, indépendamment des progrès de choupette, c’est de voir la différence de caractère entre nos deux enfants.

C’est vrai que notre lapin, même bébé, était déjà complètement différent, il avait tendance à chouiner facilement, à observer toutes les situations avant d’entreprendre quelque chose, à être plus peureux et à avoir besoin d’être rassuré constamment (même s’il faut le dire, il a beaucoup pris en assurance depuis quelques temps et chouine un peu moins) alors que choupette semble se poser beaucoup moins de questions (bon elle est encore petite donc ça changera sans doute) mais on dirait qu’elle fonce un peu tête baissée, qu’elle ne sera pas effrayée par beaucoup de choses et sera plus débrouillarde que son frère. On verra ce que cela donne d’ici quelques années…:-D

Alors peut-être que tout cela c’est juste « l’effet deuxième », que nous même parents, nous posons moins de questions, sommes moins stressés (oui oui c’est moi qui dit ça !) et que nous laissons plus d’autonomie à notre enfant, d’un part parce que nous savons comment cela fonctionne mais aussi parce qu’il faut s’occuper du premier et que nous ne pouvons pas être partout, de ce fait l’enfant est contraint d’être plus débrouillard pour pouvoir avancer…

Et vous, parents de plusieurs enfants avez-vous déjà remarqué que votre deuxième était plus intrépide ? Car moi-même étant une deuxième, je n’avais pas l’impression d’être comme cela, au contraire je ressemblais plutôt à lapin…

Quoi qu’il en soit, nous prenons plaisir à voir évoluer nos deux enfants différemment, les voir grandir ensemble mais aussi se forger leur propre personnalité qui fait qu’ils seront chacun un être à part et fort heureusement car si on se ressemblait tous le monde sera beaucoup moins fun !

La semaine prochaine, normalement, on parle de lapin qui m’a demandé d’ailleurs tout à l’heure à quoi ça servait un blog, il a donc fallu lui expliquer ce qu’était un billet et à quoi cela servait, pas évident pour un enfant de 4 ans.

Publicités

8 réflexions sur “Choupette, l’aventurière

  1. Picou dit :

    Je crois que c’est « l’effet deuxième »! Ici aussi, sans être aussi cascadeuse que la tienne, ma deuz est beaucoup plus téméraire et aventurière que la un. Ce qui n’était pas très dur puisque ma première est une froussarde totale, mais bon – on note quand même que Bouclette ose plus…et aussi, qu’on est moins derrière elle pour l’en empêcher, je pense que ça joue beaucoup!

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      Tu confirmes donc mon avis 😉 c’est marrant aussi que les premiers soient plus froussards, c’est certain que lapin n’est pas un casse cou mais par contre il suit facilement les autres dans les bêtises 😉

      J'aime

  2. mapetitefabriqueareves dit :

    Eh bien voilà une petite cascadeuse bien décidée à obtenir ce qu’elle veut. Vous n’allez pas vous ennuyer avec elle. Pour ma part, mon fils était la parfaite description que tu as faite de lapin; pas téméraire, chouineur pour un rien et tellement observateur que la 1/2 heure sur une aire de jeux ne lui permettait de faire que deux descentes de toboggan. Il lui fallait tout analyser sous toutes les coutures avant de se lancer. Je n’ai pas vraiment eu besoin de le surveiller de peur qu’il ne fasse de bêtise.

    Aimé par 1 personne

    • mumtwokids dit :

      Effectivement on ne s’ennuie pas et là comme elle veut commencer à marcher il faut être d’autant plus vigilant…les filles seraient elles plus intrépides que les garçons ? Je comprends pour l’aire de jeux c’était pareil ici, maintenant il se lance un peu plus facilement surtout s’il y a des copains avec lui 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s