La pré-adolescence à 4 ans ?

Pour ce rendez-vous hebdomadaire, j’avais préparé un autre article mais, comme souvent, mes enfants m’ont fait changer d’avis. Il faut dire qu’ils sont et resteront sans nulle doute une source d’inspiration inépuisable ! Et puis le thème du blog, c’est la maternité non ?

Je ne sais pas si c’est la fatigue de la fin de semaine, de l’école mais on va dire que notre lapin nous a fait vivre des situations assez cocasses durant ces derniers jours.

La pré-adolescence à quatre ans, c’est possible ? Non bien sûr que non mais son attitude s’en rapproche pourtant. C’est peut-être comme le terrible two mais à quatre…le terrible four quoi !

On croirait presque devoir faire face à un enfant de 11-12 ans et ça ne laisse présager rien de bon quand la période fatidique arrivera…Enfin peut-être que je me trompe 😀

Et oui, depuis quelques jours, lapin a tendance à nous répondre, à nous provoquer, il veut systématiquement avoir le dernier mot (tout sa mèèèèèèèèèèère) et se pose souvent en victime, agrémentant ses phrases de multiples « non ! »,  « c’est toujours moi qui fait ça », « oh non encore moi », « j’en ai marre », « c’est trop injuste » …en fait je nous vous ai pas dit il se prénomme Caliméro 😉 accompagnés d’une attitude nonchalante propre aux ados dès qu’on lui demande quelque chose…bref que du bonheur !

Tout ce qui se passe dans sa vie est signe d’injustice et parfois ça en devient drôle, on se croirait presque dans une pièce de théâtre, peut-être devrions-nous l’inscrire à des cours de comédie. On a même du mal à garder notre sérieux avec le grand barbu devant les choses qu’il peut nous sortir ou faire…

Pas plus tard qu’il y a deux jours, j’ai perdu toute crédibilité face à mon fils, oui je sais ça n’est pas bien mais que celui ou celle à qui ça n’est jamais arrivé me jette la première pierre (ou pas car ça risque de faire un peu mal). Mais qu’a-t-il fait pour que je sois si peu crédible à ses yeux…

Allez, comme je vous aime bien, je vous raconte l’anecdote !

Le drame a commencé avec une histoire toute bête, l’objet du délit, un paquet de gâteau au chocolat. Mon lapin voulait manger un gâteau, je lui dis oui mais il fait tomber le paquet de trois gâteaux, deux d’entre eux se sont brisés…Horreur ! Malheur ! Ils étaient immangeables à son goût, oui lapin est un peu nactieux (c’est du Picard, je vous laisse chercher la définition). Je lui ai dit qu’il pouvait quand même les manger même s’ils étaient cassés mais non, il s’est enfui en courant avec le seul gâteau entier, j’ai essayé de lui reprendre mais il tenait tellement fort le gâteau que ça en était impossible, il le serrait et le gâteau fondait dans ses mains…je me suis mise à rire face à cette situation incongrue, lapin protégeant son gâteau tel un graal et le gâteau qui fondait. Bref c’est à ce moment que j’ai perdu toute crédibilité car comment voulez-vous faire entendre raison à un enfant si vous êtes vous même en train de rire. Je me suis sentie bien seule, il a très bien compris la situation et bien évidemment il a mangé son gâteau…je suis faible ouuuuuuuh !

D’ailleurs, j’ai remarqué que grand barbu et moi avons tendance à nous trouver assez désemparés devant l’attitude de lapin ou face aux expressions qu’il peut nous sortir. Il nous arrive souvent de nous mettre à rire mais l’avantage lorsqu’on est deux c’est que l’un d’entre nous peut facilement se planquer pour se calmer pour plus vitre reprendre son sérieux.

Mais pourquoi sommes nous comme ça ? Peut-être parce que c’est notre premier, peut-être parce que les enfants de maintenant ont plus de repartie qu’avant…je ne sais pas mais bon lapin reste un petit garçon gentil et adorable même si en ce moment, il peut parfois être un peu irrespectueux à notre égard…je sais très bien que c’est une période de l’enfance, que bientôt nous passerons très vite à autre chose et que cela l’aide aussi à grandir, à forger son caractère. Les enfants sont tout simplement merveilleux, j’aimerais revenir à cette époque d’insouciance de temps en temps 😉

Et chez vous, vos petits bouts vous ont-ils fait des mini crise d’adolescence ?

72ed2dad1d93de31cda4201918ff9c69

Blog de crayon d’humeur  (j’adore ses dessins ;-))

Petite parenthèse : pour connaître le nom des gagnants du concours organisé avec Marie Hirondelle , rendez-vous sur ma page Facebook Mumtwokids ou sur l’article en question Une hirondelle dans les étoiles.

 

Publicités

17 réflexions sur “La pré-adolescence à 4 ans ?

  1. Picou dit :

    En fait, ma Chouquette qui est en général adorable, nous faisait aussi ce genre de réflexions de type pré-ado il y a quelques temps. Et puis j’ai lu sur je ne sais plus quel blog que c’était aussi une phase, moins connue que le terrible two mais surnommée « fucking four » (toujours aussi engageant, comme nom ;o)). Bref – c’est normal!! Ouf. Un peu plus et on aurait trouvé ça pénible ;o)

    Aimé par 1 personne

  2. Une Maman, Un Trésor dit :

    Ton article me fait rire pour moi pas de crise elle a 11 mois par contre quand on lui dit non ( oui elle jette tout à terre lol) et qu’elle le fait on a beaucoup de mal à ne pas rire ptdr ah les parents

    Aimé par 1 personne

  3. judenoah dit :

    Comme ton article me fait du bien!! Il permet de se sentir un peu moins seul… Mon Noah si tendre, attentionné, gentil m’a fait passé un week end de dingue et je ne parle pas de Juliette.
    Noah pense avoir toujours raison sur tout et s’empresse de faire ce qu’on lui interdit. Un truc de fou.. Vivement qu’on passe à autre chose!

    Aimé par 1 personne

  4. mialilas dit :

    J’ai eu ce genre de moments avec ma fille de 3 ans et demi. Après , il vaut mieux en rire ? La mienne refuse de manger la croute des pains de mies et du pain en général ou des gâteaux qui ont fondu par exemple. Je peux comprendre après tout ils sont humains tout comme nous. Parfois on a des tics comme : Je n’aime pas trop de sauce dans mes pâtes ou je mange que les fruits qui sont bien colorés et parfait. Je crois que c’est pareil pour nos petits bout. Puis je pense qu’il teste un petit peu , voir jusqu’où il pourrait aller. J’y ai eu droit au 2 ans de ma louloute , aujourd’hui ça va beaucoup mieux. Elle se fait comprendre un maximum et à ce moment là on voit si c’est un caprice ou si pour elle , il y a une réelle « injustice ». Courage à vous en tout cas , j’ai adoré lire cet article.

    J'aime

  5. linspireedubocal dit :

    Alors, ca a un nom, cette rebellion des 4 ans, si si… et si ca peut te rassurer, y’a une autre belle période vers 6 ans. Ma Princesse Casse-Bonbon me les brise tous les 2 ans, en bon et dû forme, ca dure 6 mois, à crier, hurler, répondre, se relever 36 fois le soir, refuser TOUT (se laver, manger, faire les devoirs, aller se coucher – la base, se brosser les dents, etc etc)…
    Bref, à 4 ans, on nomme ca le « fucking four ».
    A 6 ans, je crois pas qu’il y ait de nom… mais en gros, plus ca grandit, et pire c’est. Le terrible two, à côté ? De la mignonnerie en barre !

    Aimé par 1 personne

  6. Maman BCBG dit :

    Je n’y suis pas encore, mon fils a 3 ans (et j’ai l’impression que le terible two n’est pas encore tout à fait fini…) mais par contre… les gâteaux cassés…. c’est l’horreur !!!! Ya un truc qui se joue là, clairement, tous les enfants pètent un cable quand leurs gâteaux sont cassés. l’autre jour j’ai fait tomber le paquet de langues de chat…. elles sont toutes brisées…je sais que j’en ai pour des semaines de crise !!! Je crois que je vais les manger tiens….!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s