Quand la jalousie s’en mêle

Jusqu’à présent nous n’avions pas encore eu à faire face à ce genre de situation.

Pourtant nous avons fortement appréhendé, grand barbu et moi, l’arrivée dans la famille d’un nouveau venu (plutôt une nouvelle venue), surtout que lors de ma grossesse on va dire que le futur grand frère était bien loin de faire la danse de la joie.

Finalement et contre toute attente, il a accueilli l’arrivée de cette petite sœur avec beaucoup de joie et surtout beaucoup d’amour.

Mais ça y est, depuis quelques jours, notre lapin, au caractère déjà bien trempé, nous a fait ses premières crises de jalousie et ce qui est assez intrigant c’est qu’elles sont deux types et totalement contradictoires ce qui démontre d’ailleurs toutes la contradiction sentimentale présente dans le cœur et dans la tête de notre petit chéri. (bon je ne sais pas si ça existe vraiment ce que j’écris mais vous comprenez le sens des mots je pense, oui je suis adapte du néologisme, n’est ce pas maman ?!)

Je vous explique cette contradiction :

  • d’une part notre lapin déteste devoir partager sa sœur avec quelqu’un d’autre que LUI, nous avions déjà vu ce trait de caractère avec ses cousins, il faut toujours qu’il soit présent s’il l’un des trois neveux s’occupe de choupette mais récemment il s’est même montré également jaloux envers nous c’est à dire que si on s’occupe de la puce, il va bien nous faire comprendre que c’est lui qui doit s’en occuper mais du haut de ses 4 ans il ne peut pas tout faire et c’est un peu compliqué de lui faire entendre cela…il est volontaire c’est certain mais il n’est encore qu’un enfant.
  • et d’autre part, il est jaloux de sa sœur directement, de la relation que son père et moi pouvons avoir avec elle et je pense qu’il se sent un peu mis de côté car forcément lui, étant plus grand et autonome, a besoin de moins d’attention que la choupette.

Bref, tout ça  doit se bousculer dans sa petite tête. Il veut être un grand frère aimant pour sa sœur et nous ne pouvons rien faire sans y inclure sa sœur mais pour autant il a encore du mal à partager ses parents avec elle…

Bien évidemment, nous avons eu le droit aux phrases typiques « tu ne t’occupes plus de moi », « tu as tout le temps choupette dans les bras et moi tu ne portes jamais » (oui enfin tu fais presque 18 kilos, c’est pas trop le même poids quoi…), et la belle crise de larmes qui s’en suit avec des yeux remplis de chagrin mais aussi des moments glue où il s’accroche à ma jambe, me fait des câlins tout le temps et des « je t’aime maman, tu es la plus belle des filles de toute la terre » (celle-ci elle est plutôt adorable avouons-le).

Il faut quand même bien admettre qu’entendre ce genre de phrases (sauf la dernière)  a tendance à briser nos petits cœurs de parents car on a l’impression, grand barbu et moi-même, de faire tout pour que notre lapin ne se sente pas « exclu », qu’il trouve bien sa place dans cette nouvelle famille de 4 et s’y sente au mieux. D’ailleurs, nous lui avons bien expliqué que l’arrivée de choupette ne changerait en rien l’amour que nous lui portions, que dans notre coeur il y avait suffisamment de place pour deux enfants (voire plus mais ça c’est dans mes rêves :-D) mais visiblement ça ne doit pas être aussi simple dans l’esprit d’un enfant de  quatre ans, j’aimerais bien être dans son esprit pour mieux le comprendre.

En tout cas, je peux dire désormais que je comprends ce que pouvait ressentir ma maman lors de mes multiples et bien trop nombreuses crises de jalousie envers ma sœur et mon frère, ça n’a pas dû être simple à gérer et j’espère sincèrement que mon lapin se débarrassera rapidement de ce sentiment mais s’il est aussi sensible que moi ça risque d’être assez tenace…mais pourquoi il n’a pas le caractère de son père hein ? Vous pouvez m’expliquer ? 😉

Bref, l’avenir nous le dira !

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Quand la jalousie s’en mêle

  1. Picou bulle dit :

    Je crois que ça fait forcément partie de la dynamique des fratries sur les premières années, ils s’aiment, ils se chicanent, ils se bataillent une place dans nos coeurs, pour laquelle ils ne comprennent pas qu’ils sont à égalité! Il faut juste essayer au mieux d’équilibrer nos comportements pour qu’ils se sentent sur ce pied d’égalité…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s